Wednesday, 13 June 2012

Political tug of war and other things


Comment avez-vous trouvé le festival Hanayu en mai ? En ce qui me concerne, j’ai passé un très bon moment. J’étais content car ce fut ma première expérience du Jinsho, le tir à la corde. J’en ai réalisé une vidéo que vous pouvez regarder depuis le site de Misasa, si vous le désirez.
A vrai dire, il y a eu également un tir à la corde en France. Il s’agit des élections présidentielles dont le second tour a eu lieu le 6 mai afin de départager Nicolas Sarkozy, le président sortant, et François Hollande. Pendant la campagne électorale, les deux candidats ont fait des meetings et participé à des débats télévisés tout comme s’il s’agissait d’un tir à la corde.
De plus, le déroulement du Jinsho et celui des élections a été absolument identique. Lorsque le tir à la corde a commencé, l’équipe de l’ouest a tout de suite pris l’avantage sur celle de l’Est et l’a emporté, tout comme François Hollande est finalement devenu le nouveau président après avoir mené son adversaire depuis le début. Bien que je ne m’intéresse pas plus que cela à la politique, j’ai trouvé intéressant qu’au même moment se déroulent le Jinsho à Misasa et un tir à la corde politique.
Toutefois, malgré ce manque d’intérêt, je suis quand même allé jusqu’au consulat de Kyoto pour voter. Car même si la politique n’est pas mon fort, cela reste un devoir de citoyen. Ensuite, en quoi cela va changer le pays est un sujet différent. Ce fut également l’occasion de faire un peu de tourisme et de raconter une histoire drôle (enfin !).
Alors que je me baladais dans des boutiques à Osaka sans ne rien vouloir acheter, j’ai vu un T-shirt qui me plaisait. Me retenant, j’ai passé mon chemin. Alors une charmante vendeuse m’a adressé la parole en anglais. Pensant qu’elle avait beaucoup étudié l’anglais j’étais charmé, alors j’ai finalement acheté le T-shirt.
Cependant, au moment de payer j’ai appris qu’elle venait en fait de Hong Kong. « Je me suis fait avoir ! », ai-je rigolé. En effet, Hong Kong fut une colonie anglaise entre 1842 et 1997, donc il est tout à fait normal qu’elle puisse parler l’anglais. En outre, il est bien connu que je ne peux rien refuser à une charmante demoiselle.

How was the Hanayu Festival in May? I spent a very pleasant time. I was happy because it was the first time I could experience the Jinsho, a tug of war. I created a video that you can watch from Misasa’s homepage.
Actually, there was also a tug of war in France. It was the presidential elections which the second ballot was on May 6th to decide between Nicolas Sarkozy, the outgoing president, and François Hollande. During the campaign, both candidates held meetings and participated in TV debates as it was a tug of war
Furthermore, the Jinsho and elections went exactly the same way. When the tug of war started, the west team took the advantage on the east team and won, as François Hollande finally became the new president after leading his opponent from the beginning. Despite I am not very interested in politics, I found interesting that at the same time there were the Jinsho and a political tug of war.
But, despite this lack of interest, I went to the French consulate in Kyoto in order to vote. The reason is that it is a duty, even if I am not fond of politics. Then, in which way the country will change is another subject. It was also a good occasion to do some tourism and tell a funny story (at least!).
As I was walking around shops in Osaka without willing to buy anything, I saw a nice T-shirt. I refrained myself from buying it, and walked my way. Then, a charming shop assistant came to me and spoke in English. I was thinking that she studied English hard, and was charmed by that, so I finally bought the T-shirt.
But, when I was about to pay, I learnt that she was from Hong Kong. « I have been fooled ! », I laughed. In fact, Hong Kong was an English colony from 1842 to 1997, so it is quite common to be able to speak English. In addition to that, it is well known that I am unable to refuse something from a beautiful girl.







No comments:

Post a Comment