Friday, 26 November 2010

Les règles de l’hiver


Le froid est arrivé à Tottori ! Enfouie entre les montagnes, Misasa aussi à froid. Les araignées abandonnent leurs toiles, les punaises se sont rares et les cafards ont déserté les coins sombres et poussiéreux des maisons.   

Les conditions hivernales sur l’île principale Honshu ne sont pas très bonnes. Il neige, beaucoup selon les régions, et les maisons et bureaux sont peu voir pas chauffés. Un exemple, à la mairie de Misasa on ne peut pas allumer le chauffage tant qu’il ne fait pas 8°c à l’extérieur... Une régle qui est là, dont personne ne veut mais que tout le monde respecte, et que je ne comprends pas.   

J’ai consacré mon article du mois de décembre dans le petit journal de Misasa à ce problème de chauffage. Après tout, les lecteurs doivent en avoir assez des histoires sur Noël et le jour de l’an en France avec tous ces français qui se succèdent à la rédaction depuis plus de dix ans.



 ARTICLE 


J’ai froid !

Habitants de Misasa, Bonjour ! J’espère que vous vous portez bien malgré le froid qui nous envahit. Depuis que je suis au japon, il y a quelque chose qui m’intrigue.
A partir du mois de novembre, il n’est pas rare d’entendre les gens autour de nous se plaindre de la sorte : « Ce qu’il fait froid !». Vous n’êtes pas les seuls, moi aussi je me gèle. Le matin en se levant, en s’habillant et puis après au travail toute la journée, le soir dans la salle de bain avant de prendre son bain, dans les toilettes...En fait il fait froid partout, tout le temps.
Le Japon, situé un peu plus au sud en latitude que la France, n’a pas un climat plus rigoureux que la France et pourtant, j’ai, bizzarement, beaucoup plus froid qu’en France. Et ce car il n’y a pratiquement pas de chauffages dans les maisons et établissements au Japon (sauf pour Hokkaido apparemment). Bon, c’est compréhensible quand on habite les îles d’Okinawa où il fait bon toute l’année, mais ici, à Tottori, où il neige abondamment l’hiver, c’est assez insensé. Sans parler de l’épaisseur des murs des maisons, digne d’un bungalow, il fait souvent aussi froid à l’intérieur qu’à l’extérieur. On peut dire que le Japon est vraiment incomfortable l’hiver.

Avant de vivre au Japon, je pensais vraiment que dans tous pays développés, une maison c’était une maison chauffée en hiver et un minimum isolée. Je veux bien accepter les différences dans l’architecture et les techniques de construction mais quand même, chapeau à tous les japonais qui passent tous les hivers dans des maisons glaciales.

Mais alors pourquoi ne chauffent-ils pas leurs maisons, leurs lieux de travail ? Pour endurer le froid comme autrefois ? Pour faire des économies d’énergie par souci de protéger l’environnement ? Pour éviter des factures d’éléctricité trop élevées ? Je vois pas trop d’autres explications même si aucune que je viens de citer ne mérite, selon moi, de se passer de chauffage quand il neige dehors.

Un vendredi au mois de novembre, je me rends à la maternelle comme toutes les semaines et que vois-je ? Les pitchounes qui courent dans tous les sens, pied nus à même le sol glacé, que je sens à travers mes chaussettes épaisses. Je pense alors « c’est pas possible, ils vont tous tombés malade ! ». Je vais voir la maîtresse et lui demande pourquoi les enfants ne portent pas de chaussettes. Elle me répond tout naturellement « C’est pour renforcer la santé des enfants, pour faire en sorte qu’ils ne puissent pas tomber malade souvent. » J’aquiesce sans être trop convaincue sur le moment puis je réalise que c’est une idée très pertinente. En France, ce serait vite vu, puisque les enfants n’ont même pas à enlever leurs chaussures à l’école.



Celà a t-il un lien avec l’absence de chauffages dans les maisons ? Peut être bien ! J’attends les réactions des lecteurs et espère avoir des réponses à mes interrogations. 

No comments:

Post a Comment